Favoriser les circuits courts : création du projet "Collectif 5 C"

Suite à un appel à projet de l’Agence pour l’Entreprise et l’Innovation (AEI), le BEP, en partenariat avec Propage-s (qui accompagne et conseille les projets d’économie sociale) et Gembloux Agro-Bio Tech, vient de recevoir des subsides pour lancer le projet « Collectif 5 C » qui vise à favoriser les circuits courts. Objectif : encourager le développement d’activités économiques innovantes dans le secteur agro-alimentaire.

Le « Collectif 5C » : un rassemblement de coopératives citoyennes

Le « Collectif 5C » est un projet de rassemblement de coopératives citoyennes qui vise à mettre en réseau les producteurs et les consommateurs d’un même territoire. L’objectif de ce projet est de donner plus de poids aux coopératives de commercialisation en circuit court et indirectement aux producteurs qui en sont membres.  Cet objectif est poursuivi à travers deux modalités :

  • Un échange de savoir-faire, pour améliorer les stratégies, les outils d’organisation et de communication, que chacun pourra ensuite appliquer sur son terrain ;
  • La construction de coopérations concrètes autour de projets impliquant plusieurs coopératives (et donc plusieurs territoires), pour réaliser des économies d’échelle.

Le BEP dispose d’une expertise en animation territoriale et gestion de projet. C’est pourquoi, dans le projet déposé, il sera en charge d’animer les échanges pour créer des outils coopératifs par filière de production ou des outils transversaux, qui impliquent des acteurs de plusieurs filières de production. Le BEP sera aussi en charge du projet d’Espace-vitrine circuit-court (voir plus bas).

4 Projets de développement 

 

Le développement de la vente en ligne

Les coopératives d’appui au circuit-court développent des services de vente en ligne à destination des particuliers et/ou des professionnels. Cette activité mobilise des outils et des stratégies informatiques, logistiques, de communication, de contrôle sanitaire, de fixation des prix,… qui font l’objet d’échanges approfondis. Des projets inter-coopératives seront mis en œuvre sur le plan informatique (logiciel d’e-commerce) et sur le plan commercial (diffusion de produits entre coopératives et bassins de vie).

La stimulation des coopérations entre producteurs du territoire

Le travail des coopératives ne se cantonne pas à la commercialisation. Elles remplissent également un rôle important d’appui aux producteurs de leur territoire en favorisant des coopérations entre elles. Ces coopérations se mettent généralement en place au sein d’une filière de production, via des outils de transformation ou de conservation partagés, via une planification concertée des productions, … Elles peuvent aussi se développer de façon transversale, par exemple via la création de groupements d’employeurs ou de halls relais.

Un projet d’atelier de production/transformation lié à une filière de production et à un territoire correspondant à celui d’au moins deux coopératives membres du collectif sera étudié et lancé dans le cadre du projet.

Le déploiement des magasins à la ferme et magasins de proximité

Producteurs et consommateurs attendent la réinstallation de magasins de proximité (à la ferme ou non). Des échanges seront menés pour :

  • Trouver le modèle gagnant pour ces petits commerces ;
  • rendre compatibles et complémentaires la vente dans un lieu physique et la vente en ligne ;
  • Communiquer de manière partagée pour promouvoir ces initiatives ;
  • Identifier la logistique au service de ces magasins locaux ;
  • Donner un rôle aux coopératives de commercialisation en circuits courts.

La création de vitrines circuit court en secteur urbain ou touristique

Le projet propose aussi la création d’espaces vitrine du circuit court en milieu urbain ou autour des attracteurs touristiques. Les questions à débattre portent sur les activités à installer dans ces espaces, la gouvernance, l’articulation entre projets coopératifs et publics. L’étude de faisabilité d’un projet pilote de ce type est donc intégrée au projet.

6 coopératives pour 6 valeurs

Pour le moment, six coopératives sont impliquées dans les circuits courts dans plusieurs communes namuroises : Paysans-Artisans, la Grelinette, le Cellier de Haute Sambre, les Jardins d’OO, Solidairement et GAL Meuse@Campagnes .

Le Collectif 5C rassemble des coopératives qui partagent un ensemble de valeurs et de stratégies :

  • un ancrage territorial fort ;
  • l’inscription dans une dynamique citoyenne impliquant consommateurs et producteurs ;
  • l’autonomie par rapport aux pouvoirs publics ;
  • l’implication dans une activité économique de commercialisation en circuit-court ;
  • la promotion de l’agro-écologie, de producteurs autonomes et solidaires, d’une production diversifiée et proposant une qualité différenciée par rapport à la production industrielle dominante ;
  • l’importance d’un travail de sensibilisation et de mobilisation citoyenne sur les enjeux de l’agriculture et de la consommation.

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.