POCHECO, une entreprise inspirante

Innovation managériale

Ce 24 avril 2018, le BEP, dans le cadre du projet Interreg REC2 (économie circulaire) et du TRAKK (créativité), a emmené une bonne vingtaine de participants près de Lille pour visiter l’entreprise POCHECO.  L’objectif : que ces chefs d’entreprises s’inspirent du management qu’Emmanuel Druon – un « collègue » parmi les autres – a mis en place dès 1997, lors de la reprise de cette société qui alors périclitait.

« Plutôt qu’une entreprise libérée, c’est une équipe libre » qui nous a accueillis.  En effet, un comité de pilotage composé de 4 personnes donne la direction de l’entreprise, ce sont des « référents » pour les autres (+/- 120 employés) mais chaque membre de l’équipe est autonome et responsable de son travail, chacun peut proposer des idées d’amélioration pour son propre poste ou pour la collectivité.  En place depuis 2008, ce système a permis de simplifier les procédures et de structurer le travail autour d’un objectif commun : servir les clients de manière pérenne tout en respectant la nature et les Hommes.

L’écolonomie

Depuis 20 ans, l’activité et la démarche de POCHECO sont guidées par les trois principes de la circularité :

  • la réduction du risque au travail et la baisse de la pénibilité des postes;
  • la réduction de l’impact sur l’environnement et la prévention des pollutions, les déchets sont des ressources;
  • l’amélioration de la productivité de l’activité et du site industriel.

Pour y arriver, 10 millions d’investissement sur 20 ans ont été nécessaires.  Mais cela a permis également d’augmenter le chiffre d’affaires.  Et les résultats de l’entreprise (5 millions d’euros en 20 ans) ont été systématiquement réinvestis dans l’entreprise, pas de dividendes.

Enveloppes en papier, obsolètes ?

Chaque année, POCHECO fabrique 2 milliards d’enveloppes en papier 100% recyclables et biodégradables, ce sont des « écoveloppes« .

Il est prouvé, selon le recours à l’analyse du cycle de vie, que l’envoi d’un courrier dans une enveloppe est moins impactant sur l’environnement que l’envoi d’un courrier électronique. 

Utiliser des enveloppes en papier participe activement au développement en surface de la forêt européenne; en effet, POCHECO ne choisit que des fournisseurs qui s’engagent à replanter durablement des arbres en fonction de la production des enveloppes POCHECO.

« Entreprendre sans détruire »

Tout est pensé, de A à Z pour ne laisser aucune trace sur l’environnement.  Cette économie est régénérative.  Quelques exemples :

  • Les enveloppes sont enroulées pour optimiser le transport.  Si le client ne le souhaite pas (car il faut une « dérouleuse »), les enveloppes sont placées dans une grande boîte réutilisable et consignée : « la boîte aux lettres ».
  • Les encres utilisées sont sans odeur car sans solvants.  Il n’y a aucun pigment à base de métaux lourds dans leur formule « maison » à base d’eau.  Les ustensiles sont nettoyés à l’eau de pluie et au savon de Marseille, cette eau « sale » est récupérée et filtrée par des bambous de manière à pouvoir être réutilisée.
  • Ils ont placé des panneaux photovoltaïques
  • Ils utilisent des pellets et recyclent les palettes en bois pour se chauffer. 
  • Le bardage bois à l’intérieur comme à l’extérieur du bâtiment est constitué d’essences européennes qui ont circulé par bateau plutôt que par la route, ils isolent du bruit les travailleurs mais également le voisinage qui profite d’un bel environnement calme et paisible.
  • Ils font de la permaculture
  • La toiture et le mur végétaux permettent une récolte intelligente des eaux de pluie qu’ils utilisent dans leur process de fabrication.
  • Pour les déplacements du personnel, une voiture électrique.
  • Etc.

Tous ces procédés, en amélioration continue grâce à la créativité des collaborateurs, représentent parfois des investissements considérables mais ont un impact direct, plus que positif, sur la santé des travailleurs, sur leur bien-être, et sur notre environnement. Et au final, cela devient rentable pour l’entreprise.

Notre visite en images

En savoir plus ?

Vous souhaitez en connaître d’avantage sur l’économie circulaire ou l’innovation managériale ?  Mettre en place un environnement qui donne envie à vos collaborateurs de proposer de nouvelles idées ?  Etre accompagné par un coach du BEP serait un plus, afin d’implémenter certaines actions dans votre entreprise ?  Prenez contact avec Nathalie Van Goey au 081/71.71.49 ou nvg@bep.be ou Laura Moretti au 081/71.71.57 ou lmo@bep.be

 

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.