SUCCESS STORY - Good Move, du kot à la production à grande échelle avec Linkube

Good Move est le projet de Lucas Vandierendonck et Brieuc Debois, qui fabriquent des jus de fruits et légumes crus depuis deux ans. Lors de leur entrée dans l’incubateur Linkube, en automne 2016, ils préparaient leurs jus dans la cuisine de leur kot. Aujourd’hui, ils ont levé plus de 15.000 € et produisent en plus grande quantité à l’Atelier de Bossimé, via une technique de conservation des nutriments unique en Wallonie.

Des jus de fruits et légumes pascalisés

Ce qui distingue les jus de Good Move de ceux qu’on trouve généralement sur le marché et en grande distribution, c’est leur procédé de fabrication. Plutôt que la pasteurisation, qui fait perdre aux aliments une bonne partie de leurs bienfaits, les deux étudiants entrepreneurs ont opté pour la pascalisation et la pression à froid. Cette technique permet de protéger le jus tout en conservant les vitamines naturellement présentes dans les fruits et légumes utilisés. Une initiative unique en Wallonie.

Production maison au kot

L’idée de départ est venue d’un besoin de s’alimenter mieux. D’abord préparés pour leur consommation personnelle, Brieuc et Lucas ont décidé de produire et de vendre leurs jus sur le campus de l’Unamur. Il y a deux ans, ils produisaient 25 jus par semaine, dans la cuisine de leur kot. C’est à ce moment qu’ils ont rejoint Linkube, l’incubateur étudiant namurois, qui permet à ses membres d’obtenir le statut d’étudiant-entrepreneur et de pouvoir mener en parallèle leur projet d’entreprise et leurs études.

LinKube et l’Atelier de Bossimé

L’accompagnement de LinKube dure deux ans. Depuis 2016, Good Move y a bénéficié de formations, de conseils, d’un accompagnement et de la mise en relation avec un parrain de start-up, Ludivic Vanackere de l’Atelier de Bossimé. Outre des conseils culinaires avisés, le jeune chef namurois a proposé à ses filleuls de s’installer à Bossimé, dans l’espace de coworking agricole qu’il gère. Là, les jeunes entrepreneurs disposent d’un atelier aux normes de l’Afsca, où ils peuvent produire jusqu’à 1.500 bouteilles de jus par jour.

Augmenter les points de distribution

Aujourd’hui, Brieuc et Lucas cherchent à étendre le réseau de distribution et à augmenter encore leur production, et, à plus long terme, à s’internationaliser. Leur passage dans l’incubateur LinKube leur permet d’avoir désormais des contacts avec le BEP, ses coachs d’entreprises, et ses partenaires, pour continuer à promouvoir une alimentation plus saine.

Suivez Good Move sur Facebook

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.