SUCCESS STORY - Skylane Optics, de Fraire à l'Amérique !

L’innovation n’est pas l’apanage des villes. La preuve : la société Skylane Optics, installée à Fraire, mais aussi au Brésil, aux Etats-Unis et en Suède, est une success story dans le domaine numérique.

Fraire, les Etats-Unis, le Brésil et la Suède

Créée en 1998 et installée dans une ancienne ferme rénovée, la société Skylane Optics occupe aujourd’hui une quarantaine d’employés et dispose de bureaux au Brésil, aux Etats-Unis et en Suède. Deux tiers des opérateurs de télécommunication en Europe sont fournis par Skylane Optics, qui fabrique des émetteurs-récepteurs pour la fibre optique.

Accompagnement à l’internationalisation par le BEP

Avec 99 pourcents du chiffre d’affaire réalisé à l’export, cette entreprise est un véritable ambassadeur de la Province de Namur à l’étranger, c’est pourquoi elle a reçu en 2014 l’Alfers de l’internationalisation.

La société est en contact ponctuellement avec le BEP, qui l’accompagne pour :

  • La définition de la stratégie de croissance et la recherche de partenariats à l’international. Dans ce cadre, les dirigeants de Skylane Optics ont participé à plusieurs missions internationales avec le BEP, au Brésil, au Mobile World Congress à Barcelone, au CES à Las Vegas, lors d’une mission smartcity à Nantes.
  • La recherche de partenaires sur des marchés plus proches, en Pologne notamment.
  • La mise en contact avec des organismes néerlandais pour des projets de R&D.
  • La recherche de partenaires et de collaborations, notamment pour trouver des fabricants.

De belles perspectives pour les prochaines années

Aujourd’hui, Skylane Optics prospecte le marché d’Amérique Centrale et envisage la création d’une unité de production en plus du bureau commercial déjà installé aux Etats-Unis. La société vient par ailleurs de lancer un nouveau produit et propose désormais à ses clients de jouer sur les couleurs de fibre selon leurs envies.

SKYLANE OPTICS

 

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.