Parcs d'activité économique: les entrepreneurs continuent à investir et à se développer malgré la crise sanitaire

Pour BEP Expansion Economique, l’année 2021 présente de bons résultats, meilleurs qu’en 2020 et conformes à la moyenne des 10 dernières années. Preuve que les entrepreneurs continuent, malgré le contexte peu favorable, à investir et à se développer.

100 nouvelles entreprises en 2021

A l’instar de l’année 2020, l’année 2021 se termine, contre toute attente, sur des résultats positifs en matière d’immobilier d’entreprise :  BEP Expansion Economique a vendu 34 terrains sur ses parcs d’activité économiques, soit l’équivalent de:

  • 20 ha;
  • 59 millions d’€ d’investissement
  • et quelque 390 postes de travail consolidés ou à créer

Il s’agit, pour les 3/4 des projets, de nouvelles entreprises ou de déménagements d’entreprises existantes, en croissance et à l’étroit dans leurs installations. Ces résultats s’inscrivent parfaitement dans les chiffres moyens des 10 dernières années (30 projets moyens, 17,5 ha, 41 millions d’investissement et 330 emplois/an).

Au final, les nouvelles acquisitions, ajoutées aux propriétés d’entreprises revendues ou mises en location, représentent près de 100 nouvelles entreprises installées dans les parcs et les incubateurs et près de 115 millions d’€ investis ou à investir ainsi que quelque 700 postes de travail.

Top 5 des projets 2021

En termes d’investissements, on retiendra en 2021 l’implantation de Covivins à Mecalys® (Andenne). A l’étroit sur son site d’Achêne, le grossiste en vins et spiritueux a acquis un terrain de 3,5 ha pour construire un gigantesque pôle commercial et logistique, soit un investissement de près de 20 millions d’€. Le chantier est en cours et se poursuivra jusqu’en 2023.

Sur le même parc d’activité, Urbano, concessionnaire en motorhome d’Ostende, y installe une concession pour la partie francophone du pays. Ce projet représente un investissement avoisinant les 5 millions d’€ et 25 nouveaux emplois y seront créés.

A Ecolys®, le structure faîtière d’EGGO (appelée Imetam – Logmetam) spécialisée dans l’aménagement de cuisines, a acquis le terrain de 65 ares voisin de son actuel centre logistique et administratif. Le but est d’y rassembler l’ensemble de ses activités, notamment administratives et commerciales, depuis Bois-de-Villers, soit 70 travailleurs supplémentaires sur la zone. Cet investissement s’élève à +/- 3 millions d’€.

Le groupe WBC – WAKO, actif dans la fabrication de portes et fenêtres, a également choisi Ecolys® pour accueillir ses nouvelles installations. A l’étroit dans le parc de Gembloux-Sauvenière, cette nouvelle implantation va permettre le développement des activités de l’entreprise avec une cinquantaine de postes de travail.

Enfin, la SPRL Cosse, entreprise de terrassement, transport et services au secteur agricole a décidé de relocaliser ses activités dans un parc d’activité, mieux adapté à son développement. Elle s’installera à Achêne, sur une partie des terrains destinés initialement au projet abandonné de prison. 30 personnes y seront occupées.

Succès constant des bâtiments d’accueil temporaire

BEP Expansion Economique propose des bâtiments à la location aux entreprises en phase de création. L’Intercommunale gère encore aujourd’hui 17 halls-relais (100 modules avec ateliers de fabrication) et 9 centres d’entreprises (3000 m² de bureaux).

Ces infrastructures accueillent 91 occupants et 385 emplois répartis comme suit :

  • Halls-relais : 46 entreprises et 197 emplois (taux d’occupation : 95%);
  • Centres d’entreprises : 28 entreprises et 143 emplois (taux d’occupation : 75%) ;
  • Sans oublier le TRAKK qui affiche « complet » avec une partie « bureau » qui accueille 17 locataires et 44 emplois.

240 hectares supplémentaires en 2026

9 parcs d’activité économique sont en cours de procédure urbanistique et devraient voir le jour à l’horizon 2026:

  • Nouveaux parcs: Care-Ys® (Bouge) et Onhaye;
  • Extensions : Condrolys® (Ciney), Mariembourg, Crealys® (Gembloux), Mettet, Chastrès, Baillonville et Mecalys® (Andenne/Fernelmont/Héron).

Ces parcs représentent un potentiel d’environ 240 ha pouvant accueillir quelque 470 entreprises et 3300 emplois… De quoi proposer des solutions immobilières aux entreprises namuroises ou souhaitant s’y implanter dans les prochaines années!

Nos parcs d’activité économique

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.